Dragons et modernité

La tentation de Saint Antoine
Jacques Callot (1594-1635) graveur ; Israël Henriet (1590?-1661) éditeur , 1635
La Tentation de saint Antoine Deuxième planche, 3e état
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE ED-130-fol., IFF 1416. Meaume 139. Lieure 1416
Photo © Bibliothèque nationale de France
Dans cette gravure de La tentation de Saint-Antoine, le dragon déploie sa force destructrice.Au contraire, le dragon peut aussi symboliser la modernité, son feu rappelant les fournaises de l’industrie, comme chez Tolkien. Dès lors qu’il vole et crache du feu, les hommes peuvent le transformer en une arme contemporaine, qui évoque les bombardements aériens. Au début du Game of Thrones, les dragons appartenaient à un passé quasi mythique, mais à la fin de la série, ils sont devenus une arme de destruction massive. Telle est l’éternelle ambivalence du dragon !