Lancelot du Lac affronte deux dragons aux traits diaboliques

Evrard d'Espinques. enlumineur , vers 1470
Centre de la France
BnF, département des Manuscrits, Nouvelle acquisition française 16251, fol. 100
Photo © Bibliothèque nationale de France
On retrouve naturellement des dragons dans la " matière de Bretagne " arthurienne, à commencer par le nom du père d’Arthur, Uther Pendragon. Nourri par une abondante iconographie, l’affrontement entre chevalier et dragon devient l’un des lieux communs fondateurs du genre de la fantasy. Les réécritures modernes du cycle arthurien, comme le film Excalibur (John Boorman, 1981), reprennent l’image du dragon comme source de puissance : c’est de son esprit que Merlin tire sa magie.